de EVERYTHING EVERYTHING


On appelle cela du "math-rock", c'est-à-dire pour faire bref un aimable mélange, assez foutraque, de rock, electro et funk, à la manière de Foals ou Vampire Weekend. Désordonné, oui, mais très efficace quand il s'agit de délivrer des hymnes pop ou des refrains entêtants. Faites le test sous la douche : vous serez le nouveau Pavarotti pop.

Hervé