de Pier Paolo Pasolini

 

A l'occasion de l'Exposition « Pasolini Roma » actuellement à la Cinémathèque Française de Bercy, il est bon de se replonger dans le premier film de Pasolini. Ce film financé puis rejeté par Fellini nous raconte le calvaire d'un petit voyou dans la banlieue de Rome. Le réalisateur réussit à faire une description poignante des Borgate, ces terrains herbeux, désolés avec à l'horizon les immeubles en train de se construire. Pasolini, très lucide, sent déjà que l'Italie est sur la voie de la mutation.

Eric