de Arman Méliès

Jeune prodige de la pop encensé en son temps par le regretté Alain Bashung (il a participé à son Bleu pétrole), Méliès a depuis multiplié les collaborations (Julien Doré en particulier) pour aboutir à cet opus drôle, maîtrisé et électrique, qui tranche avec le vague à l'âme de ses précédentes productions. Un magnifique effort qui confirme la pleine maturité artistique de ce précieux esthète.

Hervé

 

de Paolo Fresu Devil Quartet

 

Rares sont les trompettistes/buglistes aussi talentueux que Paolo Fresu. Pourquoi ? Parce que l'Italien, parfait disciple de Chet Baker/Miles Davis, est l'un des très rares à maîtriser techniquement son instrument tout en imposant une pensée musicale, une sonorité si diaphane, une construction si sûre, un feeling si mordant... Sa nouvelle formation est l'écrin idéal à ce disque à la fois aérien et ténu, contrasté et contemplatif. Un magnifique voyage.

Hervé

 

Artistes divers

 

Après un premier volume parfait qui reflétait parfaitement l'accompagnement sonore de l'émission radio de Vlad et Solo (sur France Inter), ce volume 2 impose avec force le principe de la chanson louangeuse et contrôlée, avec ce qu'il faut de malice pour passer le cas échéant à travers la censure. Rumbas ou Calypsos s'appliquent à accompagner lascivement les aventures politiques d'un continent encore en construction.

Hervé