Un peu avant Noël, il est temps d​e faire le bilan de la rentrée littéraire.

Certains titres ont fait beaucoup parler d'eux, vous avez sûrement commencé à découvrir des petites pépites dans les nouveautés et les bibliothécaires vous ont également présenté leurs coups de cœur (ici)… mais surtout, les jurys des grands prix littéraires de l'automne ont choisi leurs lauréat.e.s​ !   

Découvrez les gagnant.e.s de la rentrée littéraire 2021 ! Tous leurs livres peuvent être empruntés et réservés dans vos médiathèques. 

 

 GONCOURT   

Après Hervé le Tellier et son roman L'anomalie en 2020, c'est Mohamed Mbougar Sarr qui est récompensé par le prix Goncourt pour son roman : La plus sécrète mémoire des hommes. Dans ce roman il nous fait voyager dans le temps, l'espaces et les genres littéraires en suivant ce jeune écrivain sénégalais à la recherche du Rimbaud noir. Si l'auteur de 31 ans n'en est plus à son coup d'essai avec ce quatrième ouvrage, il était assez méconnu du grand public, mais nous réserve de belles surprises à l'avenir.   

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

 

 RENAUDOT    

C'est Marie-Hélène Lafon qui avait gagné en 2020 le prix Renaudot avec Histoire du fils. Cette année c'est avec l'histoire de son père, un diplomate belge mort lors du premier confinement, qu'Amélie Nothomb est récompensée. Avec ce trente-deuxième ouvrage, elle est enfin couronnée par un grand prix ! L’autrice n'a pas attendu cette récompense pour vendre 100 000 exemplaires : Premier Sang est de loin une des meilleures ventes de cette rentrée.       

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

 

 FEMINA   

Serge Joncour avait séduit le jury du prix Femina l'année dernière avec Nature Humaine, en 2021 c'est Clara Dupont-Monod, l'autrice, éditrice et journaliste qui convint avec son roman S'adapter. Cet ouvrage sur une famille où nait un enfant différent s'était vue récompenser une semaine plus tôt par le prix Landerneau des Lecteurs. L'autrice nous livre le portrait d'un enfant différent à travers les points de vue différents mais sincères de l'ainé de la fratrie, la cadette et le dernier.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

 

 MEDICIS 

C'est Christine Angot avec son roman Le voyage dans l'est qui succède à Chloé Delaume, gagnante de l'édition précédente avec Le cœur synthétique. Avec ce vingt-et-unième ouvrage, elle revient sur le thème déjà traité plusieurs fois dans sa bibliographie : l'inceste. L'autrice décrit l'emprise de cet homme, son père, aujourd'hui décédé et le drame repété de son adolescence. Si certains parlent de ressassement, d'autres y voient le travail d'une vie :  "Le point de vue se complète, se précise, s'affine, progresse, ça prend toute une vie", écrit Angot.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.